La marche ou le jogging après 60 ans ? Cap Retraite fait le point

Qui a dit que l’âge est une limite à l’activité physique ? Au contraire, le sport demeure bénéfique chez les personnes de plus de 60 ans selon les explications de Cap Retraite. Cependant certaines précautions sont à prendre afin d’éviter d’éventuels risques. Il faut nécessairement l’avis d’un médecin pour prescrire le type de sport compatible à votre organisme. La marche ou le jogging est vivement conseillé pour se maintenir en bonne santé et en pleine forme.

Cap Retraite fait le point sur la marche ou le jogging pour le senior

Même si la vieillesse vous tient par la main et qu’elle vous empêche de continuer à pratiquer votre sport préféré, ne l’abandonnez pas. Cherchez à pratiquer une autre activité physique adaptée à votre état de santé pour rester toujours en forme. L’entretien de Cap Retraite sur Le Parisien donne tous les détails sur les bienfaits de la marche ou du jogging après 60 ans.

Cap Retraite (Voir sa publication ici) a constaté que la marche ralentit ou avertit les cas d’ostéoporose et influence positivement le système cardiaque, c’est le cas des randonnées. Elle est médicalement conseillée pour les soixantenaires et plus afin de garder un meilleur niveau de forme. Alors pourquoi s’en priver ?

Si vous souhaitez vous tester dans les randonnées d’altitude de plus 1500 mètres, demandez conseils auprès de votre médecin qui pourra vous dire exactement si cette option est compatible à votre état de santé. Assurez-vous d’abord que vous allez tirer effectivement plaisir de cette activité sportive.

Tous ceux qui débutent le sport pour la première fois doivent choisir une activité d’endurance et non celle qui engage les muscles en force et en intensité, explique Cap Retraite.

Il n’y a pas que la marche qui puisse maintenir les seniors en bonne santé. La course à pieds ou le jogging est également très pratique et bénéfique pour ses actions sur tous les muscles de l’organisme ainsi que sur le système cardiovasculaire et les articulations.

Cependant le jogging est incompatible à certaines personnes notamment celles en surpoids, aux séniors qui souffrent de troubles cardiovasculaires graves ou d’arthrose sévère de la hanche ou du genou.

L’avantage du sport le système cardiorespiratoire

Lorsque l’âge avance, les parois des vaisseaux sanguins deviennent moins élastiques, ils durcissent donc en mettant ainsi le cœur en difficulté. En même temps, les muscles ont du mal à se concentrer efficacement. Il est à noter aussi que plus vous vieillissez, plus la cage thoracique et les poumons perdent leur élasticité, ainsi que les alvéoles dont le nombre diminue considérablement. Cela provoque une complication au niveau des échanges d’oxygène, de dioxyde de carbone et d’air dans sang.

Toutes ces modifications cardiovasculaires et pulmonaires justifient le manque de nutriments et d’oxygène nécessaires aux organes et particulièrement les muscles. Par conséquent, la capacité à faire des efforts devient insuffisante.

Pour éviter d’en arriver à cette situation, les sexagénaires doivent régulièrement pratiquer une activité sportive adaptée pour faciliter la ventilation pulmonaire, améliorer l’irrigation et l’efficacité cardiaque.

Le sport est une des meilleures manières de prévenir les maladies, lutter contre le surpoids et l’hypertension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *