Découvrez les secrets pour un prototypage plastique réussi

Le prototypage plastique peut être considéré comme un modèle original permettant de représenter les caractéristiques techniques et fonctionnelles d’une pièce afin de la reproduire en petite, moyenne et grande série. Généralement, il permet de répondre à un projet destiné à la reproduction identique d’objets matériel ou immatériel. Le moule prototype intervient aujourd’hui dans de nombreux secteurs d’activité comme l’aéronautique, la médecine, l’automobile l’électromécanique et bien d’autres. De la maquette à la présérie, le moule à injection plastique doit être fabriqué par une matière de qualité pour assurer un bon fonctionnement et c’est les des atouts du plastique. Quels sont alors les étapes pour obtenir un outil performant ?

Le processus d’élaboration du prototypage plastique : une histoire de précision

Pour obtenir un prototypage plastique de bonne qualité, le secret est de suivre toutes les étapes du processus de fabrication du moule. Ainsi le propriétaire du projet doit donner toutes les informations importantes pour permettre au concepteur de bien définir la maquette qui précède le prototype.

La présérie qui est une autre étape suivant la réalisation permet de confirmer que le moule en question est performant et capable de fabriquer des pièces plastiques en série. Elle permet également de produire quelques exemplaires afin de corriger les éventuelles imperfections. C’est pourquoi la réalisation du moule prototype doit être une étape important à prendre au sérieux, selon, JMDCFAO qui a une expérience certaine en la matière.

Vue l’importance des injections plastiques dans la reproduction d’objets, on assiste à une multiplicité de méthodes de fabrication de cet outil. Aujourd’hui on parle des imprimantes 3D, une véritable révolution de la réalisation de prototypes de tout genre, simple ou de forme plus complexe. L’objectif de cette méthode informatisée est de simplifier, accélérer et réduire le coût de la fabrication du moule prototype.

En effet, les avantages de l’impression en 3D sont multiples. Par un logiciel informatique, vous pouvez fabriquer rapidement une pièce par exemple en trois dimensions suivant le modèle. Au départ, ce logiciel était peu accessible à cause de son coût, mais aujourd’hui il est disponible partout, ce qui a contribué à la chute de son prix d’achat. Du coup, il existe de nombreux sous-traitant qui conçoivent avec succès des injections plastiques des entreprises de renommée internationale.

Ainsi les secteurs d’activité comme l’automobile, l’aéronautique et la médecine sont les plus visées par le prototypage via imprimante 3D seulement pour ses précisions et la qualité des objets fabriqués. Aujourd’hui les atouts du plastique sont clairement connus des différents domaines d’intervention. Mais il est nécessaire de posséder une certaine compétence pour réaliser un prototype plastique. La meilleure attitude est de confier un tel projet à une entreprise qui a de l’expertise dans ce domaine. Par exemple, si vous avez un projet de fabrication de pièces plastiques en grande série pour votre entreprise, il est préférable de le confier à un sous-traitant mécanique expérimenté ayant déjà réalisé un projet pareil.

En la matière, il semble que JMDCFAO a le meilleur profil car elle est connue internationalement pour l’excellente qualité des moules qu’elle fabrique. Les produits portant ses empreintes sont réalisés sur mesure, ce qui permet de fabriquer des pièces bien fonctionnelles. Son secret provient du sérieux dans l’étude et la mise en place de paramètres importants servant à concevoir la maquette de l’objet à reproduire. Le succès de cette opération garantit presqu’à 100% la bonne valeur des prototypes.

Pour garantir donc la fabrication, il est impératif de confier votre projet à un spécialiste. Même s’il est parfois difficile d’en trouver, il faut se donner tous les moyens nécessaires pour découvrir un des meilleurs du marché.

Cependant, il est recommandé d’être assez prudent dans la recherche pour éviter de contacter un sous-traitant peu expérimenté. En réalité, de très nombreux prestataires en ligne proposent ce type de service. Malheureusement ceux qui peuvent réussir la mission sont peu importants. Pour tout projet de conception de moule, cherchez une usine dont le rapport qualité/prix est un des meilleurs du marché. Elle doit être à mesure de considérer toutes les étapes du processus normal de fabrication d’un moule.

C’est pourquoi vous devez vous rassurer qu’elle est capable de respecter le cahier des charges, y compris les délais de livraison. Pour information, la conception d’un prototype dure au maximum cinq à douze semaines quelle que soit la complexité de sa forme géométrique. La pièce de forme irrégulière exige des dispositions particulières, c’est la raison pour laquelle il est intéressant de prévoir si possible des mouvements pour faciliter sa sortie du moule.

On ne se précipite jamais pour trouver un sous-traitant. Cela dit, il faut vous donner du temps pour chercher une usine qui remplit toutes les conditions relatives au service bien fait afin d’éviter toute précipitation qui pourrait entrainer des conséquences dommageables par rapport à votre choix.

Les étapes incontournables à la conception d’injection plastique de qualité

Certaines étapes conditionnent la qualité acceptable du moule de prototypage plastique. Elles favorisent l’optimisation du moule en question ainsi que son entretien. Pour obtenir avec succès les pièces commandées, il est conseillé de suivre à la lettre toutes ces phases qui sont par ailleurs importantes dans ce guide.

Avant toute chose, le premier secret de réussite est d’examiner la pièce à reproduire. Ce geste simple mais ayant tout son sens va favoriser la conception du moule prototype. On vous demande de bien observer l’objet, de vérifier s’il possède des joints, des dépouilles, des fermetures et autres. En effet, pour un sous-traitant mécanique professionnel et expérimenté comme JMDCFAO, la fermeture presse, les dimensions, le contrôle des dépouilles et l’injection sont très importants afin de bien réaliser la maquette du moule fonctionnel désiré. Sa malléabilité et sa résistance sont les atouts du plastique qui permettent d’obtenir les prototypes précis et de bonne qualité.

Normalement à la fin de cette phase, vous pouvez faire éventuellement des remarques. Elles doivent être adressées à l’interlocuteur unique responsable du projet. Choisissez plutôt quelqu’un qui a des connaissances professionnelles dans la plasturgie.

Après l’observation de la pièce prototype, la phase suivante est celle de la réalisation effective du moule à injection plastique. Elle consiste à avoir à portée de main tout ce qui est indispensable à la conception par exemple en 2D ou 3D. Une fois terminé, le résultat de cette étude est envoyé au propriétaire du projet pour validation. Dans le cas positif, l’entreprise peut passer aux étapes suivantes à savoir l’achat de matériel et l’usinage.

Pour réussir la fabrication du moule prototype, le sous-traitant mécanique ou l’usine doit respecter obligatoirement le cahier des charges ainsi que les standards en vigueur.

Comments are Disabled