Que faire pour garder la bonne température intérieure ?

Le confort thermique est un des éléments importants du bien-être à la maison. C’est la sensation qu’on ressent lorsqu’on est exposé à la bonne température intérieure. La température idéale pour une pièce agréable doit varier de 18 à 21 °C. Vous découvrirez dans cet article diverses informations qui permettent d’atteindre le confort thermique.

Comment obtenir le confort thermique idéal ?

Le confort thermique est une sensation en rapport avec la chaleur qui varie en fonction de chaque personne. Il doit assurer, en période hivernale, une quantité adéquate de chaleur à l’habitant et lors de la saison estivale, il réduit la chaleur afin d’atténuer les risques de surchauffe. Les informations ci-dessous fournissent divers renseignements sur les éléments qui permettent d’avoir le confort thermique idéal.

Si vous souhaitez effectuer de travaux de rénovation ou d’installation de nouveaux systèmes de chauffage, vous pouvez contacter la société Bermejo Frédéric et bénéficier des services d’un expert du chauffage. Ce chauffagiste à Montblanc vous accorde une grande attention et travaille de manière sérieuse. Il vous propose un large choix d’appareils et vous accompagne lors du processus d’achat. Il vous aide à choisir le dispositif qui peut garantir le bon confort thermique dans votre maison.

Montblanc est une ville située dans le sud de la France, dans le département de l’Hérault, en région Occitanie. Cette cité qui s’étend sur 26,94 km2 héberge près de 3 000 habitants. On y trouve diverses attractions naturelles et architecturales, à savoir la rivière la Thongue, le Ruisseau de Mangats, le ruisseau des Champs Noirs,l’église Sainte-Eulalie, le four banal, la fontaine Vieille et la maison consulaire.

Voici les éléments à prendre en compte pour bénéficier d’un confort thermique adapté

La température ambiante

Cet élément est le premier et un des uns plus importants. Pour bénéficier d’un confort thermique adéquat, il faut régler une température de consigne suffisante. Les experts affirment que la température idéale varie entre 19°C et 20°C. il faut faire attention aux surchauffes, lorsqu’elle passe de 20°C à 21°C cela engendre une surconsommation d’énergie d’environ 7%. La nuit, la température peut descendre de 2 à 3°C grâce à la régulation du chauffage.

La température des parois

Cet élément impacte beaucoup sur la température de confort. Pour déterminer cette dernière, on établit la moyenne entre la température des parois et la température de consigne. Pour accroitre la température des parois, il faut opter pour une bonne isolation de la maison en réduisant au minimum les ponts thermiques. On peut également poser des vitrages efficaces.

Le mode de chauffage

Lorsqu’on utilise un chauffage par convection, l’air chaud remonte dans la maison et l’air froid reste au niveau du sol, ce qui engendre un inconfort thermique. Par ailleurs, ce type de chauffage assèche l’air, ce qui est souvent désagréable.

Les chauffages par rayonnement utilisent des ondes infrarouges pour produire la chaleur dans la maison. Il stratifie l’air légèrement et le confort thermique est meilleur que le précédent. Ces équipements sont le plancher chauffant, les poêles de masse les radiateurs électriques à inertie et les radiateurs à eau.

Certains systèmes de chauffage comme les panneaux rayonnants et les poêles à granulés utilisent à la fois la convection et le rayonnement, ce qui engendre un confort thermique adapté.

Les variations de température

Le confort thermique est optimal lorsque l’amplitude des températures est basse. Une amplitude de 1°C est adaptée. Lorsqu’on programme par exemple la température ambiante à 20°C, le chauffage va générer de la chaleur jusqu’à 20.5°C, puis recommencera à fonctionner qu’à 19.5°C, une régulation efficace est essentielle pour régler convenablement les températures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *