Tout sur les différents modes d’installation de fenêtres

La fenêtre est une ouverture qu’on crée dans les murs d’un bâtiment pour assurer une sortie en cas d’évacuation, un moyen de communication vers l’extérieur, l’aération d’une habitation. Cet équipement indispensable pour la maison existe en de nombreux modèles. Son installation peut aussi être réalisée de diverses manières. Découvrons donc les types de pose de fenêtres.

Quels sont les types de pose de fenêtres ?

La fenêtre, que ce soit dans une nouvelle construction ou en rénovation, peut être installée de différentes manières, en fonction de la configuration du chantier et des contraintes de l’existant pour la rénovation. On distingue quatre types de pose de fenêtre et chacune de ces techniques procure un aspect différent aux façades.

Notre entreprise de menuiserie bois à Montpellier (34) possède une grande réputation en matière d’aménagement intérieur ou extérieur. Notre équipe de menuisiers est qualifiée pour effectuer le type d’installation de fenêtre que vous demande ou ce qui convient avec votre équipement, grâce à des travaux sur-mesure.

Montpellier se trouve dans le sud de la France, sur l’arc méditerranéen. Cette ville est la préfecture du département de l’Hérault et le centre d’une métropole. Cette commune renferme de nombreuses œuvres architecturales, pour ne citer que la cathédrale Saint Pierre, l’Arc de triomphe et l’écusson. On peut aussi se balader dans le jardin des plantes ou sur la promenade de Peyrou.

On distingue quatre types de pose de fenêtres qui sont :

  • La pose en applique

Cette technique consiste à installer la fenêtre sur le mur intérieur tout autour de la baie en utilisant des équerres métalliques. Elle est utilisée pour les nouvelles habitations, c’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi la « pose en neuf ». Elle est importante en prévision ou en présence d’une isolation intérieure.  On peut aussi la réaliser en rénovation si maçonnerie est reprise totalement et qu’une isolation intérieure est prévue. On doit prendre cinq dimensions pour réaliser ce travail : la hauteur de tableau, la largeur de tableau, l’épaisseur du doublage, la hauteur d’allégé et la hauteur sous plafond.

  • La pose en feuillure

On peut utiliser cette technique en neuf comme en rénovation. La méthode de pose consiste à encastrer la feuillure à l’intérieur du mur. Ce type de pose est généralement mis en œuvre dans les maisons anciennes qui possèdent des murs épais. L’application de cette méthode en rénovation nécessite la modification du dormant de l’ancienne fenêtre. Les mesures à prendre pour cette technique sont  la hauteur de tableau, la largeur de tableau, la hauteur du fond de feuillure, la largeur du fond de feuillure, la hauteur d’allégé et la profondeur de feuillure.

  • La pose en rénovation partielle

Cette technique d’installation est mise en œuvre lorsque le dormant d’origine est en parfait état et qu’on ne doit pas le remplacer. Les nouvelles fenêtres sont alors installées sur le cadre existant. Le cadre doit être stable et propre. Ce type de pose nécessite la prise de trois mesures : la hauteur de passage, la largeur de passage, la hauteur d’allégé.

  • La pose en tunnel (ou en tableau)

Ce type de pose est réalisé dans l’épaisseur du mur. À l’instar de la pose en feuillure, ce procédé est idéal pour les vieilles constructions en pierres ou à colombages. Les mesures à prendre concernent la hauteur du tableau, la largeur du tableau et la hauteur d’allégé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *