Comment profiter des plaisirs culinaires pour savourer la vie

La Dolce Vita renvoie souvent à cette douceur de vivre, à la joie et au bonheur de la vie. Cette conception de la vie, ce style d’être et de se sentir est au cœur de l’Italie et de l’attitude italienne. Ce lifestyle s’appréhende également dans le plaisir gustatif, à travers les bons mets et les plats d’origine italienne.

Immerger dans la Dolce Vita en appréciant les bons plats italiens

La Dolce Vita est aujourd’hui, synonyme du meilleur de l’Italie. Cette notion se traduit littéralement et signifie « la vie douce ». Ce concept consiste à profiter des petites choses et à vivre l’instant présent, c’est-à-dire bien se vêtir et passer du temps en famille et entre amis, dîner ensemble et partager une bouteille de vin.

Imprégnez-vous de la dolce vita à l’italienne à Il Forchettone, votre restaurant italien à Strasbourg (67), où l’ambiance suscite un dépaysement total. Strasbourg (67) est une belle ville dynamique où on peut trouver les plus beaux vestiges anciens comme le Palais Rohan, la cathédrale Notre Dame.

Le concept de vie à l’italienne

La Dolce Vita a été évoquée pour la première fois dans un film mythique de Federico Fellini sorti en 1960. Le cinéma de Fellini changé définitivement l’image de l’Italie en devant par ailleurs une source inépuisable pour les créateurs de mode italiens. Le concept exalte une dimension très glamour de la femme, avec un accent porté sur le buste et les décolletés, la taille marquée et les hanches en courbe. Véritable pied de nez au traditionnel habit noir en référence aux veuves siciliennes, ce style de vie mielleux est une manière reverdir la femme en lui redonner du pouvoir.

Ce mode de vie devient une seconde nature quand on se retrouve au milieu d’une nature sublime, offrant de magnifiques vues ensoleillées de l’Italie. La peinture à l’huile d’Oscar Ricciardi dévoile parfaitement le concept à travers des couleurs douces et des coups de pinceau subtil, témoignant aisément la symbiose des paysages au large de la mer d’Italie. C’est une œuvre qui représente idéalement la Dolce Vita, car l’amour pour l’Italie sa mère patrie transparaît dans chaque tableau.

Les Italiens ont compris que la clé du bonheur ne se trouve pas dans le travail acharné, mais dans le fait d’accomplir les actions ou les choses qui rendent heureux. Il ne sert à rien de gravir les échelons de sa carrière sans se retrouver, sans vivre l’harmonie et la paix intérieure. Ce qui importe, c’est faire quelque chose qui engendre la joie ou simplement de rester oisif pour un moment afin de profiter de la nature et de la douceur de la vie.

On assimile souvent la Dolce Vita à la Dolce far Niente, c’est-à-dire la douceur de ne rien faire. Cette conception est illustrée à travers une peinture à l’huile lumineuse de Giuseppe Pennasilico, mettant en scène deux femmes assises sur une terrasse ensoleillée, s’occupant à jouer aux cartes, tandis qu’en arrière-plan un personnage travaille son environnement.

Évidemment, on ne peut parler de la douceur de vivre sans un repas savoureux et un bon verre de vin ? L’Italie est parmi les grands producteurs de vin au monde et un des plus importants producteurs mondiaux d’huile d’olive, de fromages, d’olives, de raisins, d’oranges, de citrons et de tomates. Cuisiner avec des ingrédients frais est culturel chez l’Italien. On découvre cette facette de la dolce vita via la peinture à l’huile d’Achille Capaldo, dénommée « Natura Morta ». La nourriture au coeur du tableau, par ricochet au centre de la vie. Ce symbole incarne l’esprit de la Dolce Vita qui consiste en définitive à apprécier la forme, la couleur, la beauté et le goût de votre repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *